Les Savoirs de l'école : la médecine du futur

Une collection de podcasts, vidéos et ouvrages pour explorer le monde de chez soi

Ce mois-ci dans la collection ? Les Savoirs de l’école ?, 4 conférences sur la médecine du futur. Sélectionnées parmi le fonds documentaire unique des SAVOIRS-ENS, elles sont disponibles à la réécoute et complétées d'un ouvrage des éditions Rue d'Ulm sur le même thème.
1939 - Camp de la Farm Security Administration (FSA) à Farmersville. Des enfants migrants viennent à la clinique pour recevoir l'attention de l'infirmière résidente de l'Association médicale et sanitaire des travailleurs agricoles (FSA). Photographe - Dorothea Lange - Photo by The New York Public Library on Unsplash
1939-Camp Farmersville. Des enfants migrants viennent à la clinique pour recevoir l'attention de l'infirmière de l'Association médicale et sanitaire des travailleurs agricoles (FSA) - ? Dorothea Lange /The New York Public Library on Unsplash

à la Une cette semaine :? La médecine du futur

à quoi ressemblera la médecine de demain ? Comment le Big data révolutionne la recherche en santé ? Quelles sont les promesses et les réalités d’une médecine personnalisée ? Comment veiller à ce que la médecine de l’avenir n’oublie pas sa dimension humaniste ? Quelles sont les avancées technologiques et médicales de l’interaction Homme-Robot ? Qu’est-ce que le patient numérique personnalisé ?

Puisque l’année 2021-2022 est consacrée année de la Biologie, les SAVOIRS-ENS proposent de questionner la médecine du futur, entre promesses et leurres, portée notamment par des innovations comme l’imagerie-biomédicale, l’intelligence artificielle ou la robotique.

?

? écoutez la conférence : Big Data en biologie et médecine : nouveaux outils, nouveaux concepts ?

La conférence de Béatrice Desvergne, professeur à la Faculté de Biologie et de Médecine de Université de Lausanne, propose de revenir sur l’émergence, il y a une dizaine d’années, d’une nouvelle approche en biologie, appelée biologie des systèmes, qui s’appuie sur l’acquisition de données aussi exhaustives que possible concernant le système à l’étude. Ces données sont d’ordre génétique (ex : séquence du génome), moléculaires (ex : niveau d’expression de tous les gènes), phénotypiques (ex : pression artérielle, poids, mesures issues d’objets connectés), et aussi d’ordre qualitatif tel que des images ou radios. Une interprétation appropriée de l’ensemble massif de ces données –d’où le nom ? Big Data ?, devenu très médiatisé, serait la porte ouverte à une compréhension intégrative des phénomènes du vivant, tant physiologiques que pathologiques. Cet exposé revient plus spécifiquement sur l’intrication ? Big Data ?, complexité, et médecine personnalisée, en faisant le lien avec le développement de la modélisation, entre réalités, promesses et leurre.
Conférence donnée le 13 décembre 2016 , organisée par le labex TransferS et Michel Morange (République des Savoirs).

?

? écoutez la conférence : Homme réparé, homme augmenté ?

Face à certains transhumanistes qui pr?nent le dépassement de notre condition biologique, Nathana?l Jarassé (Chercheur en robotique au CNSR-ISIR) propose ici de revenir aux réalités des personnes appareillées qui ne sont pas des hommes machines. Il expose ainsi ses recherches sur la compréhension et l'amélioration de l’interaction physique homme-robot, pour des applications de rééducation et d'assistance au geste.
Exposé donné le 3 décembre 2019 lors du séminaire ? Le Corps réparé : entre approche médicale et regards des humanités ?, séminaire interdisciplinaire, proposant une approche croisée des ? humanités médicales? autour de savoirs et de représentations liées au corps, à la maladie et au soin.

?

? écoutez la conférence? :?Le patient numérique personnalisé

Le patient numérique personnalisé, expliqué par Nicholas Ayache (directeur de recherche à l'INRIA, Institut national de recherche en informatique et en automatique) c'est un ensemble de données numériques et d’algorithmes permettant de reproduire à diverses échelles la forme et la fonction dynamique des tissus et organes d’un patient singulier.
Le modèle numérique du patient personnalisé grace à ses images permet d’assister le diagnostic en quantifiant l’information cliniquement utile, d’assister le pronostic en simulant l’évolution d’une pathologie, et d’assister la thérapie en planifiant, simulant et contr?lant une intervention. Voilà ce qui préfigure la médecine computationnelle de demain, une composante informatique de la médecine destinée à assister le médecin et au service du patient.
Conférence donnée le 25 novembre 2015 organisée par le département d’informatique de l’ENS-PSL.

?

? écoutez la conférence? : Images, robots and humans

Les interventions médicales assistées par ordinateur (CAMI) visent à fournir aux cliniciens des outils d'assistance pour améliorer les actions diagnostiques ou thérapeutiques. Sur la base de données multimodales (dont de nombreuses images), de modèles et de connaissances a priori, des interventions médicales peuvent être planifiées et simulées. Des systèmes de guidage - robots ou navigateurs - permettent de les exécuter comme prévu. Dans cet exposé, Jocelyne Troccaz (chercheuse en informatique et spécialisée dans l’imagerie et la robotique médicale pour la chirurgie assistée par ordinateur) décrit les évolutions et les réalisations de ce domaine né il y a trois décennies, à travers quelques projets prototypiques menés en collaboration entre cliniciens et scientifiques.
Conférence de Jocelyne Troccaz donnée le 15 décembre 2016 organisée par le département de Physique de l’ENS-PSL.

?

L'ouvrage des éditions Rue d'Ulm

Entre puissance des nouveaux outils et production de nouveaux savoirs, où se trouve la réalité scientifique ? Comment alimente-t-elle les espoirs, mais aussi les leurres, de la médecine personnalisée ? Que l’on soit chercheur, citoyen ou politique, comment veiller à ce que la médecine de l’avenir n’oublie pas sa dimension humaniste ?

Sur toutes ces questions éminemment actuelles, Béatrice Desvergne met au jour les tensions à l’?uvre entre l’humilité que doivent conserver les scientifiques et la nécessaire ambition de développer une médecine plus efficace, plus précise. Et que l’on rêve plus préventive que curative.

Publié dans la collection ? Les rencontres de Normale Sup’ ? des éditions Rue d'Ulm.

+ d'infos et commande de l'ouvrage sur le site de l'éditeur